top of page
Rechercher

Help, je suis en pré-menopause ! Top 10 des solutions pour lutter naturellement contre les symptômes



Ils sont venus ils sont tous là : bouffées de chaleur, douleurs articulaires, peau qui flanche... Des symptômes sans appel : ça y est, vous êtes en péri-ménopause. Cette sentence est-elle irrévocable ? Faut-il pour autant éteindre définitivement votre flambeau ? Que nenni Denis ! Il va "juste" falloir trouver votre recette pour ramener un peu d'équilibre à ce grand chamboulement hormonal. Et oui, parce que s'il existait une ordonnance unique pour traverser cette période de manière heureuse et apaisée, ça se saurait... Dans cet article - que dis-je, cette mine d'or - vous trouverez donc les solutions expérimentées par Béatrice, bientôt 48 ans, pour venir à bout naturellement (donc sans hormones) des symptômes liés à la péri-ménopause, phase qu'elle expérimente depuis ses 44 ans.

Je serais vous, j'enregistrerais précieusement le lien de cet article, parce que je vous préviens : il est rare de recevoir autant d'information concrète d'un coup !


MISE À JOUR : Chacune sa manière de vivre sa péri-ménopause. Certaines chanceuses ne la sentiront pas passer, d'autres auront "juste" quelques bouffées de chaleur... Prenez ce qui vous intéresse dans cet article, et n'hésitez pas à indiquer en commentaire ce qui vous a aidé / vous aide encore pour surmonter cette période.


Béatrice, vous allez bientôt avoir 48 ans. Depuis quand êtes-vous en péri-menopause ? Comment avez-vous su ?

Depuis 3 ans… Il parait que cette période dure environ 5 ans (sachant que nous ne sommes pas toutes égales face à ce chaos hormonal), j’ai fait plus de la moitié du chemin 💪

Je sentais et voyais des changements (cycles irréguliers, peau qui s’assèche et s’affine, la fameuse bouée sur le ventre, les articulations qui couinent, la fatigue, les bouffées de chaleurs). J’ai trouvé sur internet la liste des 10 signes de la ménopause, j’en cochais 6 sur 10…


Y a-t-il des situations "drôles" à postériori qui vous reviennent concernant les première fois où vous avez ressenti ces symptômes ?

Les premières bouffées de chaleur en hiver et dans le métro sont de petits moments de solitude.


Que vous a dit votre gynécologue ?

Elle n’a pas aimé que j’arrive dans son cabinet avec un diagnostic… Elle m’a dit que j’étais trop jeune (44 ans) pour être déjà en péri-ménopause, que le stress était la cause de mes cycles irréguliers, que je commençais à vieillir, il était donc normal que ma peau et mon corps changent. Je suis sortie de son cabinet déprimée (j’étais donc un peu vieille et stressée 🥳) et avec une ordonnance pour des hormones qui allaient remettre de l’ordre dans mes cycles.


Pourquoi avoir refusé les hormones de substitution ?

Ma mère a eu un cancer du sein à 55 ans, une de ses cousines aussi, et ma tante a eu des mastoses…De bons antécédents familiaux qui font que je suis un profil à risque pour un cancer hormono-dépendant. J’ai donc choisi de ne pas prendre de THS (Traitement Hormonal Substitutif) et de gérer cette péri-ménopause naturellement.


En avez-vous parlé avec vos proches de sexe féminin ?

Je suis l'une des premières à qui cela arrive dans mon cercle d'amies, donc oui et non. Il y a encore un peu de réticences à en parler car ménopause = vieillesse et personne ne veut se projeter, ou alors on touche à l’intime (plus de bébé possible, libido qui peut se casser la figure, etc.) La discussion avec les femmes de la génération de ma mère est encore plus compliquée (mais drôle !) : « on ne parle pas de son corps » ou « pourquoi tu poses ces questions, c’est comme ça, faut faire avec ! »


Avez-vous eu le sentiment d'être accompagnée ?

On est encore sur « chacun sa merde » même si les choses commencent à évoluer. La seule réponse de ma gynéco a été de prendre des hormones de substitution, et si je n’en voulais pas, il ne fallait pas trop se plaindre... Ma généraliste, elle, est davantage à l'écoute. Elle est anti-hormone, et m’a conseillé de regarder les méthodes alternatives et notamment l’acupuncture pour soulager les bouffées de chaleur notamment. Ces 2 médecins se sont néanmoins rejoints sur un point : elles m’ont recommandée d’éviter pour le moment les compléments alimentaires dédiés à la menopause et souvent à base de soja (contre indiqué pour des profils comme le mien). Chers et pas efficaces.




Quels sont vos symptômes ? Comment cela vous impacte-t-il au quotidien ?

  • Les cycles irréguliers

D’un côté vous avez l’impression de redevenir une ado avec des cycles qui démarrent à l’improviste. D’un autre côté, quel confort de ne plus avoir de SPM et de règles...

  • La peau qui s’assèche et s’affine (visage et corps !)

Il faut clairement changer sa routine de soin : le sérum devient incontournable, la crème doit être plus nourrissante et la gravité faisant son travail de plus en plus vite, l’ovale du visage devient plus flou. Je suis plutôt chanceuse sur la qualité de ma peau pour mes 47 ans, mais je vois quand même les changements.

  • La fameuse bouée sur le ventre

Ce n’est pas une légende ! A la péri-ménopause, vos hormones reprennent le contrôle, ce sont elles qui choisissent l’endroit où vous allez stocker du gras !

  • Les articulations qui couinent

Chez moi, les symptômes se sont concentrés sur les épaules, coudes et doigts. Des gestes du quotidien devenaient compliqués (mettre mon soutien gorge !) et dans ma pratique du yoga, des postures me devenaient inconfortables...

  • La fatigue

Des coups de barre dans la journée, si j’avais un canapé ou un lit à portée de main, je faisais une mini sieste de 30 mn et ça repartait (ou si je n’étais pas chez moi, je prenais un café quand je sentais le truc arriver).

  • Les bouffées de chaleurs

Handicapant au quotidien car cela arrive n’importe où (dans le métro, en faisant mes courses, en réunion, au resto, sur le canapé tranquille devant Netflix... : il n’y a pas de règle). J’ai la "chance" de ne pas en avoir la nuit.


  • Le moral ?

je n’ai pas senti d’effets négatifs comme la dépression ou des sautes d’humeurs (en tout cas, mon conjoint ne s’est pas plaint jusqu’à présent !). J’ai pris le parti de tout lui dire et je pense qu’il faut en parler dans son couple pour dédramatiser le sujet. Les hommes aussi vont vivre aussi leur andropause... juste un peu plus tard que nous ! On n’en parle pas non plus tous les jours au petit déjeuner, mais il a bien vu l’inconfort des bouffées de chaleur. Il m’engueule aussi quand je teste ou fais des massages qui me laissent des bleus sur le corps…😂 ou des trucs qui ne lui paraissent pas safe.



Avez-vous l'impression d'avoir pris un "coup de vieux" ? Est-ce que ça change l'image que vous avez de la vieillesse ?

Jusqu’à mes 40 ans, j’étais un peu dans le déni du vieillissement et je ne m’intéressais pas vraiment au sujet ! Ado, je me disais que 40 ans c’était vieux…mais en fait, non !

Je ne me sens pas vieille mais la société me renvoie le message que je le suis. En RH, vous êtes senior à 45 ans …cela en dit long. Je vais caricaturer un peu mais les femmes sont encore pour la société réduites au rôle de mère et à leur fonction reproductrice. Avec la ménopause, vous perdez cette dernière fonction, donc vous seriez moins « utile ». On nous fait croire qu’avec la ménopause, on passe tout de suite à la dernière étape de notre vie, celle de grand mère…Avec le recul, je me dis qu’il faut anticiper et se renseigner sur le sujet !

Comme la société et les médias nous montrent peu de femmes de 45/55 ans et plus, il est aussi difficile de se projeter dans une image positive de cette période ou de s’identifier. Tout le monde n’a pas la routine botox de Kim Kardashian ni de Jennifer Lopez !!

Pour ce qui est du coup de vieux, la féminité, j’ai pris le contrepied des femmes de ma famille qui n’ont jamais pris trop soin de leur apparence (pas de massages ou de soins en institut par ex), quand je dis que je fais des drainages par exemple, elles pensent que c’est inutile ou futile... Pas moi !


Quid de l'évolution physique en pré-ménopause ? On entend souvent parler de la fameuse bouée qui apparait au niveau du ventre, ainsi qu'une prise de poids sans changement alimentaire ?

C’est teeeelllllement vrai !

J’ai toujours fait un peu attention à mon alimentation surtout que je ne faisais pas de sport jusqu’à mes 40 ans... Aujourd’hui, j’ai changé ma façon de manger : je pratique l'alimentation à indice glycémique bas (connue pour éviter les pics d'insuline qui favorisent l'augmentation de la graisse abdominale), et je fais attention aux associations alimentaires (pas de protéines et glucides en même temps pour une digestion optimisée et éviter le ventre qui gonfle tout au long de la journée). J'ai aussi diminué les quantités, sans m’affamer non plus. En vieillissant le métabolisme est plus lent : compenser un excès prend clairement plus de temps qu’à 20 ou 30 ans... De manière générale, il faut forcer sur les protéines que nous ne stockons pas, contrairement aux glucides et lipides.


Qu'avez-vous lu/écouté/regardé pour vous informer ?

J’ai lu assez peu de livres car le rayon est déprimant : soit des livres trop médicaux, soit des livres trop perchés (du type reconnecter avec son féminin à cette période)


Et sur Instagram ?

Pour m'informer (beauté, alimentation, etc) :

  • @valerieorsoni : une coach sportive française et qui vit aux US. Au delà du sport, elle parle beaucoup de "bio-hacking" pour vieillir de manière optimisée et fait de la vulgarisation sur le sujet.

  • @marinevignes : journaliste qui est en péri-ménopause et qui teste plein de produits de beauté/skincare dédiés à cette période.

  • @docteurorenmarco : médecin esthétique qui parle régulièrement du bien vieillir (importance du sport, d’une bonne routine skincare, et impact du sucre sur les rides aussi !)

  • @lily_von_e : maquilleuse qui met beaucoup en avant les peaux matures et donne des tips pour mieux les appréhender.

Pour chaque : il faut prendre un peu le temps de se plonger dans leur contenus, faire le tri, croiser les infos, avant de tester certains produits qu'ils/elles mettent en avant si ça nous parle.

Pour la nourriture et compléments alimentaires :

  • @thefrenchyglow : une naturopathe qui donne pas mal de conseils sur l’équilibre alimentaire en règle générale. Elle décrypte parfois certains compléments alimentaires ou les bonnes formes à privilégier.

  • @nutrastream : biologiste qui fait énormément de pédagogie autour des compléments alimentaires et de leur usage (il ne recommande aucune marque et vous aide plutôt à décrypter les étiquettes des compléments pour repérer les bonnes formules) 2 comptes intéressants dans le domaine l'alimentation à indice glycémique bas :

  • @megalowfood : Pour des recettes gourmandes

  • @0sucreetigbas : Avec des recettes végétales.

Pour le sport :

  • En plus du yoga, je fais du renforcement musculaire (notre masse musculaire fond en vieillissant) et un peu de Pilates pour la promesse du ventre plat…Je teste actuellement les cours de Julie Pujols, qui mixent les 2.

Pour l'inspiration :

  • @fiftyyearsofwoman : le compte de Caroline Ida qui vieillit de manière décomplexée et parle librement de tout (genre la descente d’organes qui nous pend au nez si notre périnée n’est pas solide 🫠)

  • @and.bloom : une photographe de 44 ans qui montre que l’on peut vieillir en restant stylée


Passons maintenant aux solutions que vous avez testées pour lutter contre les symptômes de la péri-ménopause !


Pour la routine de soin visage

Avec le changement hormonal, j’ai fait un rebond d’acné, donc il faut que je change régulièrement de routine, en fonction des besoin de ma peau... Néanmoins, mes nouveaux basiques sont :

  • Un sérum à l'acide hialuronique à mettre le soir (celui-ci par exemple)

  • Un sérum à la vitamine C le matin (Chez Novexpert par exemple)

  • 1g de vitamine C par jour (format liposomal ou ester-c pour une meilleure assimilation) comme anti-oxydant. C'est aussi utile pour booster l’efficacité du collagène que je prends pour les articulations (cf plus bas)

  • Un complément alimentaire qui associe onagre et bourrache pour éviter la déshydratation et dessèchement de la peau.

  • Masque LED Nooance 3 fois par semaine depuis début 2023 : améliore l’hydratation et la qualité de la peau. C'est cher, il y a souvent des codes promos donnés par des influenceuses comme Marine Vignes.

  • Massages Kobido de temps en temps pour l’ovale du visage

  • J'ai testé un hydrafacial en soin du visage en institut : promesse non tenue pour ma part. C’est un nettoyage de peau costaud, mais pas un soin très hydratant/anti âge comme on nous le vend parfois.


Pour lutter contre les bouffées de chaleur

  • Luxopuncture infrarouge : 10 séances (60€/séance) et j'en ai ENFIN terminé avec mes bouffées de chaleur 🙌. Séances faites avec @juliefayercoach

  • Compléments Miye care : cure de 3 mois sans effet sur moi.

  • Acupuncture : je n’ai fait que 2 séances avant de passer à la luxopuncture.


Pour lutter contre les problèmes articulaires

  • Gemmothérapie d’ortie sur la recommandation de la naturopathe @sandra.naturo : les douleurs ont été divisées par 3 je dirais. Je peux refaire des postures au yoga que je ne passais plus en début d’année par exemple. Assez bluffant. 2 cures de 2 mois par an

  • Collagène en poudre pour les articulations (mais bon aussi pour la peau, cheveux, ongles):

  • Shiatsu : pas de bénéfices sur les bouffées de chaleur après une séance mais sur les articulations, j’ai senti une vraie différence après la séance.


Pour lutter contre la fatigue Voici ce que ma naturopathe m'a conseillé :

  • Pollen frais de ciste pour : le boost immunité à la rentrée, améliorer le microbiote et diminuer les gonflements du ventre.

  • Magnésium (bisclycynate de magnésium et pas du magnésium marin) et vitamine D, mais je ne suis pas régulière.

Quelles solutions pour lutter contre la fameuse bouée, et le fait de se sentir globalement plus "gonflée" ?

  • Le drainage lymphatique (méthode Renata França) : une fois testé, c’est adopté. C’est une aide pour le ventre gonflé, pour les jambes lourdes et le sentiment de légèreté à la fin du massage. C’est intégré à ma routine, et ce serait difficile de m’en passer.

  • Le massage du ventre Chi Nei Tsang : testé 2 fois, super massage pour le ventre, à chaque fois, je me suis sentie allégée

  • J'ai testé Studio Rose : 2 séances espacées de quelues semaines avec une machine pour déstocker et lutter contre la bouée du ventre mais flop total, aucun centimètre perdu



Et voilà, nous arrivons au bout de ce mini wikipédia de la ménopause ! J'espère que toutes ces pistes vous aideront à survivre dans cet univers impitoyable, n'hésitez pas à partager en commentaire vos propres astuces, et/ou à poser vos questions !



bottom of page