top of page
Rechercher

#noproduct, ça vient d'où ?


J'ai toujours très peu utilisé de produits de beauté, encore moins de maquillage.


J'ai la chance de ne pas avoir eu d'acné à l'adolescence, ce qui a limité l'invasion de produits abrasifs dans ma salle de bain, et globalement, je n'ai jamais compris l'utilité de multiplier les crèmes répondant à des promesses miracles. (Notez : ça ne m'a jamais dérangé de multiplier les vêtements dans mon armoire. Comme quoi, on peut être fast fashion ET slow beauty).



Surtout, je crois dans le geste plus que dans le produit. C'est ce qui m'a poussé à me former à des techniques d'auto-massages, puis de massages à réaliser sur d'autres. Je suis à chaque fois étonnée de voir les résultats auxquels on peut arriver, que ce soit pour un effet bonne mine, anti-fatigue, anti-ride, etc.


Pourtant, quand les compléments alimentaires sont arrivés sur le marché, l'approche m'a davantage parlée (en résumé : rééquilibrage des besoins de sa peau depuis l'intérieur). Sauf que tous ceux que j'ai essayé, notamment pour traiter un début de rosacée n'ont jamais rien donnés (avoir des enfants, c'est bien, mais ça laisse de petites séquelles physiques et hormonales tout de même). J'ai même investi dans des crèmes et autres huiles essentielles de chanvre pour venir à bout de ce problème... Mais les seuls résultats que j'ai obtenus, c'est en me massant le visage, et en le drainant pour le désenflammer.


Alors aujourd'hui, j'ai une crème de jour, que je mets aussi le soir (#astuce), et je masse.

Quand le pot se termine et que j'ai envie de changer de marque, je me laisse quand même tenter par les belles promesses de peau plus belle, moins terne, moins ridée, moins..., plus... Mais, quand même : je n'ai jamais noté d'amélioration quelconque juste en mettant ladite crème.


Alors, entre croyance personnelle, déception marketing et usage plus que validé du massage, j'en suis arrivée à la conclusion du "no product". Et je suis bien contente de laisser ma peau respirer au quotidien.


Vous avez déjà été bluffées par une crème en particulier ?


PS : Je ne me maquille pas non plus. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir une mère qui ne conçoit pas sortir sans maquillage, et qui a tentée de m'y initier dès le plus jeune âge. Résultat, j'ai droit à la même remarque À CHAQUE FOIS que je la vois : "ben dis donc, tu n'as pas bonne mine, tu pourrais quand même faire un effort." (et parfois en bonus : "quand même, je ne t'ai pas élevée comme ça").

Comme quoi, entre le regard qu'on porte sur soi et celui qu'ont les autres sur nous...🤷‍♀️




Commenti


bottom of page